SOBAC : solutions naturelles pour l’agriculture, le jardinage et les collectivités. Fertilisation des sols - Valorisation des effluents - Méthanisation. Technologies Marcel Mézy™ Bacteriosol® / Bacteriolit®
Accueil L'entreprise Notre gamme Technologies Marcel Mézy Médias Actualité Contact






Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie
en visite à la SOBAC


C’est à l’initiative de Sarah Vidal, que la présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, est venue approfondir ses connaissances sur les activités de SOBAC en visitant l’entreprise lors de son déplacement en Aveyron le 4 mai dernier.

Adjointe au maire de Rodez, Sarah Vidal, est conseillère parlementaire de Guillaume Garot, ministre délégué à l’agroalimentaire et chargée de mission auprès de Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, d’où l’intérêt qu’elle porte aux travaux de SOBAC en faveur de la qualité des productions végétales et animales.

Accueillie par Marcel Mézy et Patrick Fabre, Carole Delga a affiché une profonde attention à la présentation des technologies SOBAC et de leur action positive pour l’agriculture et l’environnement. Issue d’une famille d’agriculteurs, Carole Delga s’est montrée particulièrement avertie part la pertinence de ses questions lors de la présentation des trois activités agricoles de l’entreprise que sont, la fertilisation des sols, la valorisation des effluents d’élevage et la méthanisation. Les technologies s’adressant à ces trois usages, permettent de répondre aux exigences d’une agriculture plus respectueuse de l’environnement en maintenant les mêmes rendements et aux attentes des consommateurs avec des productions de qualité. C’est d’ailleurs en reprenant la phrase imagée “ de la fourche à la fourchette “et en souhaitant que toute une éducation soit refaite pour “ apprendre aux gens à bien manger “, que Carole Delga insista sur l’importance de la relation entre agriculture et consommation.

Elle a également exprimé un vif intérêt pour les travaux de SOBAC sur la méthanisation et leur possible inscription dans le traitement des déchets, en évoquant leur Plan Régional d’Elimination.

Un accent particulier fut mis sur les activités de l’entreprise envers les collectivités locales en matière de fertilisation des terrains sportifs et des espaces verts, avec la présence de Jean-Philippe Keroslian, Maire d’Onet-Le-Château et de Laurent Noailhe, responsable des Espaces Naturels verts et Aires de Loisirs. Leurs témoignages ont informé la présidente sur les importantes économies d’eau réalisées par la ville ainsi que sur la très forte réduction de l’usage des produits chimiques ; “une politique qui a su devancer le cadre de la loi”, souligna Carole Delga et qui “devrait servir d’exemple”.

La présidente clôtura sa visite en proposant à SOBAC de participer au prochain déplacement de la Région au Japon, pays avec lequel l’Occitanie entretient de nombreux échanges. Il pourrait être question pour SOBAC d’y proposer ses solutions pour la dépollution des sols …



Marcel Mézy à la COP22
dans le cadre du programme “4 POUR 1000 ”


A l'occasion de la COP 22 à Marrakech, Marcel Mézy et son équipe ont participé au programme "4 pour 1000, les sols, pour la sécurité alimentaire et le climat" initié par le ministre français de l'agriculture Stéphane Le Foll. Ce programme en concertation avec la communauté internationale a pour but de diminuer le dioxyde de carbone de l'air via son stockage dans les sols. Ainsi, grâce à l'action des micro-organismes spontanés des Technologies Marcel Mézy dans les processus de stockage du carbone atmosphérique, Marcel Mézy et son équipe ont été conviés à être partenaires et acteurs de l'initiative “ 4 pour 1000”. C'est à cette occasion que Marcel Mézy et son équipe ont eu le plaisir de rencontrer et d'échanger avec Stéphane Le foll qui a montré un vif intérêt pour les Technologies Bactériosol®-Bactériolit®.

 

TROPHEES RMC PME “ BOUGEONS-NOUS ”
Le “ TROPHEE COUP DE CŒUR DU JURY 2016 ”
a été décerné à SOBAC.

 

RMC organise sa 7ème édition des Trophées PME “Bougeons-Nous”, pour mettre à l’honneur ces entreprises françaises qui emploient, innovent et créent de la richesse. Ce trophée, initié par le  journaliste vedette de la station  Jean-Jacques  Bourdin, met à l'honneur “ les entreprises qui parient  sur l'avenir et qui pour cela font bouger la France ”. Cette année, pas  moins  de  890 PME installées sur l'ensemble du territoire ont participé à la 7e  édition de ce concours considéré comme “ l'un des plus importants de sa catégorie en  France ”.

Jeudi 22 septembre, SOBAC s’est vu remettre en la personne de Marcel Mézy, le  trophée “ Coup  de  cœur  du jury 2016”, pour ses solutions naturelles pour l'agriculture. C’est à la  CCI de Montpellier que se déroulait la cérémonie organisée en partenariat avec MIDI LIBRE. 172 entreprises de la région Méditerrannée, dont 74 seulement pour l'ex-région Languedoc-Roussillon participaient à ce challenge dans un premier temps régional, dans l’attente de la finale nationale prévue le 18 octobre à Paris.



 

BACTERIOSOL® et BACTERIOLIT®
sont retenus par l'initiative “4 POUR 1000

En répondant à l’invitation de l’ADEME pour être présente à la COP 21, la SOBAC a franchi un palier essentiel et sa participation à cette conférence mondiale sur le climat a déjà des retombées positives. En effet, les produits Bactériosol® et Bactériolit® qui font partie des rares solutions proposées pour répondre aux objectifs en matière de stockage de carbone et de lutte contre le réchauffement climatique, ont été retenus par l’initiative 4 pour 1 000*.

Retrouvez la SOBAC et MEZAGRI sur le site http://4p1000.org/

 

* Qu’est ce que l’initiative 4 pour 1000 ?

 

L’initiative 4 pour 1000, lancée par la France, consiste à fédérer tous les acteurs volontaires du public et du privé (États, collectivités, entreprises, organisations professionnelles, ONG, établissements de la recherche,…) dans le cadre du Plan d’action Lima-Paris. L’initiative vise à montrer que l’agriculture, et en particulier les sols agricoles, peuvent jouer un rôle crucial pour la sécurité alimentaire et le changement climatique.

Cette initiative invite donc tous les partenaires à faire connaître ou mettre en place les actions concrètes sur le stockage du carbone dans les sols et le type de pratiques pour y parvenir. On estime qu’une augmentation de 4‰ de matière organique dans les sols suffirait à réduire l’effet de serre de la planète à un niveau adéquat.

L’ambition de l’initiative est d’inciter les acteurs à s’engager dans une transition vers une agriculture productive, hautement résiliente, fondée sur une gestion adaptée des terres et des sols, créatrice d’emplois et de revenus et ainsi porteuse de développement durable.



CONFERENCE POUR LE CLIMAT PARIS 2015

 


Avec les Technologies Marcel Mézy®,
SOBAC apporte ses solutions
pour “ Une agriculture responsable
face au changement climatique ”


Les Technologies de fertilisation mises au point par Marcel Mézy®, comptent parmi les solutions contre le réchauffement climatique proposées par l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) pendant la COP21. Ces technologies, référencées par l’ADEME dès 1999,  ont été présentées par MEZAGRI et SOBAC, qui respectivement les élaborent et les commercialisent. Elles sont les seules entreprises du secteur agricole retenues par l’ADEME qui ont participé à cet événement international majeur.

Lors de la conférence scientifique internationale du 17 mars dernier, Stéphane LE FOLL, ministre de l’agriculture a annoncé la mise en place d’un programme de recherche international, le « 4 pour 1000 ». dont l’objectif est de développer la recherche agronomique afin d’améliorer les stocks de matière organique des sols de 4 pour 1000 par an. Une telle augmentation permettrait de compenser l’ensemble des émissions des gaz à effet de serre de la planète. Inversement, une diminution de 4 pour 1000 déboucherait sur un doublement des émissions. La séquestration du carbone dans les sols agricoles est donc une des solutions de l’agriculture pour participer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Lors de son intervention, le Ministre a réaffirmé que l’agriculture devait faire l’objet d’une prise en compte spécifique dans le cadre de la « Conférence Paris climat 2015 ».

Un écosystème capable de stocker plus de carbone qu’une forêt tropicale.
Depuis longtemps, les Technologies Marcel Mézy®  permettent de créer rapidement de l’humus dans les sols, et de valoriser les effluents d’élevage grâce à l’action de micro-organismes. Avec 30 années de recul et 10 000 exploitations agricoles les utilisant, elle prouvent qu’il est possible de stocker du carbone et de l’azote dans les sols (10 à 40 tonnes de carbone stockées en plus par hectare) et de réduire de façon conséquente les émissions de gaz à effet de serre (GES) engendrées par l’agriculture intensive (utilisation de produits chimiques, travaux lourds du sol, effluents et bâtiments d’élevage).

Voir les résultats d'expérimentations en faveur de l'environnement



 

SOBAC reçoit le Prix du Développement Durable 2015.

La cinquième édition de “l' Aveyron des Champions”, organisée par la Chambre de Commerce et d'Industrie s'est déroulée le 23 novembre 2015 dernier sous le parrainage de Philippe Meyer. “Le prix du développement durable” est allé à la Sobac. Il a été remis à deux de ses cogérants, Patrick Fabre et Marcel Mézy par Philippe Voisin, rédacteur en chef de l'édition locale Quercy-Rouergue, de France 3 Midi-Pyrénées. En 2012, SOBAC avait reçu à Toulouse le “Grand Prix du Développement Durable” lors de la 4e édition des Grands Prix de l’économie Midi-Pyrénées organisée par Objectif News.

Voir la vidéo : http://www.dailymotion.com/video/x3farjo


Sobac commence bien l'année 2014
en recevant un “SEPTUOR GRAND SUD ”
décerné par le groupe LA DEPECHE
.


Le Groupe dépêche du Midi récompense tous les deux ans, les entreprises régionales les plus dynamiques et les plus innovantes. SOBAC comptait parmi les 7 entreprises sélectionnées par un jury d'experts et qui ont été mises à l'honneur, chacune dans sa catégorie, en recevant un SEPTUOR. "Ils montrent par leur parcours le chemin de la réussite économique" a déclaré Jean-Michel Baylet, le PDG du Groupe Dépêche à l'ouverture de cette soirée qui se déroulait à la Cité de l'Espace en présence de Martin Malvy, président de Région, de Pierre Cohen, président de Toulouse Métropole et de 300 décideurs économiques, politiques et institutionnels venus de tous les départements du grand sud.


Le prix de l'Entrepreneur de l'année distingue des chefs d'entreprises indépendantes, particulièrement performants qui, envers et contre tout, conjuguent rentabilité, croissance et innovation. Depuis vingt et un ans, le prix de l'Entrepreneur de l'année est un événement phare pour toute la communauté des entrepreneurs et un coup de chapeau à l'esprit d'entreprise. Ce rendez-vous annuel organisé par L'Express et Ernst & Young , en partenariat avec le groupe Edmond de Rothschild et Verlingue, avec le soutien de Bpi france et l'appui média des Echos, de LCI et de Widoobiz, consacre les entreprises indépendantes et leurs dirigeants les plus performants de l'Hexagone. Une succession de délibérations de jurys puis de remises de prix s'est déroulée en province depuis juin dernier avec, pour point d'orgue, la consécration nationale, lors de la remise des prix au Théâtre Mogador, à Paris, le 21 octobre.

Après avoir reçu le 8 octobre dernier, le PRIX DU BUSINESS VERT  dans le cadre du “Prix de l’Entrepreneur de l’Année 2013” pour la région Sud Ouest, Christophe Mezy, co-gérant de la société Sobac fondée par Marcel Mézy, Raymond et Patrick Fabre en 1992 s’est vu remettre LE PRIX NATIONAL DU BUSINESS VERT. Ce prix récompense la Sobac pour son partenariat avec les agriculteurs en faveur de la pérennité des sols.

 




Les Inel d'Or 2013, organisés par l'Eleveur Laitier et La France Agricole récompensent les innovations de l'année en élevage dans sept catégories. Les gagnants sont sélectionnés par différents jurys constitués d'experts et d'éleveurs. La remise des prix a eu lieu lundi 9 septembre 2013 soir à Rennes à la veille de l’ouverture du SPACE. Trois “Inel d’Or” et deux mentions spéciales sont attribuées chaque année. Sobac a reçu l’INEL D’OR dans la catégorie sociétal avec BACTERIOLIT® pour le compostage des effluents par complexe de micro-organismes.

L'avis du jury
« Cette technique  d’agriculture durable qui au passage diminue les odeurs, transforme les encombrants fumiers en compost de valeur agronomique certaine. Elle semble aller vigoureusement dans le sens d’une valorisation de l’image de l’éleveur, trop souvent vu comme un pollueur, en Bretagne tout particulièrement. Le dossier est solide, déjà primé et positivement testé par des organismes comme la préfecture de la Bretagne, AgroParisTech ou l’Itavi, et qui concerne tous les élevages et tous les éleveurs sans distinction. » 

Le Bactériolit est un complexe de micro-organismes qui permet le compostage microbien des fumiers sans manipulation des futurs andains.
Le compostage se fait naturellement après une période de six semaines au minimum sans qu’il ait besoin de retournements mécaniques ou d’aération forcée. La Dreal de la Bretagne a validé officiellement l’utilisation de ce complexe de micro-organismes en février 2013, ce qui permet aux agriculteurs de commercialiser leurs fumiers devenus composts sans plan d’épandage ni autorisation de mise sur le marché. L’ammoniac n’étant plus relargué dans l’atmosphère mais réorganisé dans la litière sous forme d’azote organique, les conditions de travail de l’exploitant et de santé des animaux sont améliorées. La charge de travail n’est pas augmentée, l’apport de l’écosystème Bacteriolit se fait en quelques minutes. Au niveau environnemental, un fumier traité est stabilisé, c'est-à-dire que les éléments fertilisants qu’il contient sont réorganisés sous forme organique :
- Ils ne sont plus sujets au lessivage.
- Par rapport aux techniques classiques de compostage, les dégagements gazeux, notamment de carbone et d’azote dans l’atmosphère, sont diminués par deux.
Les effluents traités n’ont plus d’odeur désagréable, ce qui améliore l’image de l’agriculteur dans son environnement social.





Le lundi 17 décembre 2012, au Casino Théatre Barrière de Toulouse, plus de 550 personnes ont assisté à la cérémonie de la remise des prix de la 4e édition des Grands Prix de l’économie Objectif News en présence du préfet de Région Henri-Michel Comet, du président du Conseil régional Martin Malvy, du vice-président du Grand Toulouse Bernard Keller, du président du Sicoval François-Régis Valette, du président de la Chambre de commerce et d’industrie régionale Didier Gardinal et du président de la CCI de Toulouse 31 Alain Di Crescenzo.

Sobac comptait parmi les 500 entreprises des huit départements de Midi-Pyrénées qui avaient été choisies par un jury d’experts et de responsables économiques, avant de réduire la liste à 32 sociétés ou chefs d’entreprises. A l’issue d’un vote, Sobac est restée parmi les 8 lauréats choisis et s’est vu attribuer le GRAND PRIX DU DEVELOPPEMENT DURABLE 2012, le 9e lauréat étant désigné par les lecteurs d’Objectif News.

Un prestigieux cadeau de fin d’année et aussi d’anniversaire pour la Sobac qui rappelons le fêtait ses 20 ans en 2012.


Sobac reçoit le Trophée* “Coup de Cœur du Jury”
des écotrophées* du Cadre de Vie 2011.


Après son fertilisant Bactériosol®, élu Grand Trophée d’Or écoproduit 2009, Sobacs reçoit le Trophée** Coup de Cœur du jury, avec Bactériolit® un activateur de compost parfaitement en phase avec le développement durable.

Communiqué de presse émis par Groupe J septembre 2011.

Le 3e Challenge annuel valorisant les meilleurs Eco produits et démarches environnementales des professionnels du jardin, de la fleuristerie et de l’animal de compagnie. Ce sont ainsi les dossiers de 40 sociétés qui ont été analysés par un jury d’exception composé de 30 personnes référentes en matière de développement Durable et présidé par Jacques Legros. Les lauréats ont été dévoilés lors d’une soirée conviviale qui s’est déroulée le 8 septembre à Paris à la Fondation Napoléon.

En 2009, Sobac innovait en proposant aux consommateurs le Bactériosol ®, un amendement organique à base de végétaux. Cette année, la société Sobac qui a choisi depuis 15 ans de favoriser le développement d’une agriculture durable autonome, positive pour l’environnement, récidive avec le Bactériolit®, à base de matières premières végétales et minérales. L’intérêt de ce produit pour le consommateur ? Produire un compost de haute qualité, qui assurera ensuite aux végétaux une meilleure tenue. Et Patrick Fabre, d’expliquer : «Grâce à ses micro-organismes, Bactériolit ® transforme rapidement toute forme de matière organique en humus stable et permet ainsi de diminuer les lessivages en éléments minéraux du compost. Le compost ensemencé au Bactériolit® produit de l’humus doux, ce qui développe la qualité fertile du sol en évitant les pollutions de l’air et de l’eau et en économisant une grande part des intrants chimiques ». Cette amélioration du sol donne des végétaux de meilleure qualité, bons pour la santé et sans nitrates, l’azote restant sous forme humique dans le sol. Biodégradable à 100 %, ce produit qui est sans équivalent sur le segment des produits naturels (les seuls concurrents étant les produits à base de sulfate d’ammoniac) permet donc de valoriser tous les déchets ménagers et de les recycler en humus par un processus durable, sans avoir recours à un compost ou à un fertilisant d’origine chimique. Une logique globale Mais Sobac ne se contente pas de proposer des produits à base de matières premières non polluantes, livrées en vrac sans emballage inutile ou avec un emballage réutilisé : la fabrication de ses produits pour jardin est peu coûteuse en énergie et respecte la norme Environnement ISO 14001. Grâce à des matières premières de granulométrie fine, le coût énergétique de l’emballage et du transport est ainsi réduit. De plus, pour minimiser encore l’impact carbone du transport, Sobac cherche des fournisseurs de proximité pour limiter les distances et utilise un logiciel d’optimisation des livraisons afin de privilégier lles camions complets.

* Activateur de compost Bacteriolit® de SOBAC,Trophée "Coup de coeur" Eco produit 2011 dans la famille Produits pour jardin ( terreaux et amendements)
** Challenge annuel organisé par Groupe J; 40 dossiers analysés en mai 2011 par un jury de 29 professionnels du développement durable.